.. Chargement en cours ..

Sommet Afrique-France 2020, pour des villes et territoires durables

Par : Lesley Brown 26 avril 2020 no comments

Sommet Afrique-France 2020, pour des villes et territoires durables

Ecrit par Lesley Brown le 12 mars 2020, mis à jour le 2 avril 

 

Tout est dit dans le titre de cette 28ème édition du Sommet, qui devait avoir lieu à Bordeaux du 4 au 6 juin prochain mais qui a été reportée à cause de la pandémie actuelle. Un désir de réviser les relations Afrique-France avec l’établissement d’un partenariat à parts égales.

 

 

Pour présenter et discuter des objectives de cet évènement, IRIS Sup’ a organisé une conférence-débat le 10 mars, dans ses locaux à Paris. Stéphanie Rivoal, secrétaire générale du Sommet, a tout de suite donné le ton : « je suis une femme du concret. On veut un Sommet du concret ».

Une volonté qui se traduira, selon elle, en mettant davantage l’accent sur les projets, les produits et les solutions plutôt que sur les conférences. Au cœur de cette démarche, La Cité des Solutions. Avec ses 7 quartiers thématiques, dont l’un est dédié à la mobilité en ville, cette espace est conçue pour faire se rencontrer toutes les parties prenantes – les grands groupes, les startups, la société civile, les associations, les ONG, les groupes de femmes… « Il faut mélanger le tout », a insisté Mme Rivoal. « La question n’est pas de savoir qui vous êtes mais ce que vous faites et comment votre activité répond aux réels besoins sur le long terme ». Autre signe de recherche de « concret » : l’organisation d’un challenge d’innovation avec 1 000 entrepreneurs africains.

Vu la thématique du Sommet, les villes durables et territoires, des maires africains seront invités à participer. « Le premier jour, il y aura un forum dédié à eux pour discuter et partager leurs points divergents et en commun … des sujets comme la gestion du déchet, par exemple », a expliqué Mme Rivoal.

Coté villes, « la situation en Afrique est loin d’être satisfaisante ». Elle reconnait que la vie urbaine africaine est souvent difficile à vivre quand on regarde les infrastructures, l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à la santé, à l’éducation et au transport. Cependant cette question devient de plus en plus prégnante. L’explosion démographique fera de l’Afrique le deuxième continent le plus peuplé en 2050, avec une population urbaine en constante croissance. « Pour résoudre la pénurie du logement, par exemple, il va falloir beaucoup de génie et d’innovation. Aujourd’hui, les villes croissent de manière organique, de l’intérieur », a noté Mme Rivoal.

Cependant, elle a souligné que les gens arrivent quand même à se loger car ils fabriquent eux-mêmes leurs habitations.  « Donc pour relever ce défi, il faut penser autrement l’aide au secteur informel pour qu’il puisse mieux construire. Il faut penser une Afrique créative et inventive ! », a-t-elle encouragé.

Quelle que soit la date retenue finalement par ce Sommet, il sera intéressant de voir si et comment il contribue à « rénover les relations entre l’Afrique et la France, y compris avec plus de jeunesse et de femmes, dans ce nouvel ordre mondial ».

 

>>> Regardez la vidéo de présentation

 

Photo de couverture : jozuadouglas Pixabay

Ajouter un commentaire

17 − 2 =